Pourquoi Mon p'tit loup ?

Je m’appelle Dominique Lerigoleur, je suis papa de 4 enfants dont l’aîné, Jonathan, 17 ans est handicapé. Il est né prématurément et des cellules du cerveau ont été détruites à la naissance. Aujourd’hui, il est dans un fauteuil électrique il arrive à se servir uniquement de sa main droite et assez difficilement. C’est un enfant joyeux, sociable, et comme tous les enfants, il lui arrive d’avoir des coups de cafard de colère ou de mal être.

C’est après une soirée de colère contre moi, contre mon intransigeance, contre son handicap et je ne sais quelles raisons propres aux adolescents, accentuées par son handicap, que j’ai entendu la chanson de Pierre Perret « mon p’tit loup ». Cette chanson, je la connais depuis longtemps, je la trouve extrêmement jolie, douce malgré la souffrance qu’elle sous entend, mais ce soir là, elle m’est apparue sous un tout autre aspect. C’est vrai, Jonathan peut faire moins de choses que d’autres enfants de son âge, mais cette chanson m’a donné une idée : je veux lui faire découvrir le monde, et je l’emmènerai dans tous les endroits qui sont cités dans la chanson.

En voilà une belle idée !!!

Mais maintenant voyons quels sont les pays. Liverpool ? Bon, pas trop dur. Amsterdam ? C’est jouable. Du vin de Moselle ?c'est une région rude mais les gens y sont chaleureux, et puis il y a un pique-nique en haut du Kilimandjaro alors là ça se complique... Bon je garde mon idée mais je vais la mettre dans un petit coin de ma mémoire.

Et me voilà fin 2007, devant la télé entrain de zapper quand je tombe sur une femme qui fait le tour du monde à la voile à contre courant. Je découvre alors Maud FONTENOY dans un tour du monde à la voile avec ce lien particulier entre elle et une classe d’élèves de CM2 en difficulté scolaire. J’ai regardé ce reportage sans un mot (premièrement parce que j’étais tous seul et deuxièmement on à beaucoup de mal à parler avec la gorge serrée à force de se retenir de pleurer). Puis à la fin tout allait beaucoup mieux car je me suis lâché et j’ai pleuré

Et là, tout s’est mis en place dans mon petit cerveau.

  • On va commencer notre voyage par le plus difficile : le Kilimandjaro
  • Les enfants du centre pourraient participer à cette aventure par l’intermédiaire de Jonathan avec un suivi quotidien entre les enfants et l’expédition. Les enseignants et les monitrices du centre pourraient se servir de notre aventure comme support pédagogique au jour le jour. Les enfants pourraient voyager dans leur tête et rêver, Notre voyage ne serait plus égoïste, mais un partage.
  • Pourquoi ne pas filmer cette aventure et la montrer aux plus nombreux par l’intermédiaire de la télé.
  • Nous sommes une famille de six personnes et cette aventure doit se faire tous ensembles.
  • Il me faut créer une association car je ne suis pas dans le besoin mais je n’ai pas actuellement les moyens de monter une expédition comme celle là.

Voilà pourquoi l’association « MON P’TIT LOUP » a vu le jour.

Et les autres membres alors ?

Comme secrétaire, j'ai nommé Nathalie, ma femme, et comme trésorier Yann, un de mes frères...

Quant à vous si vous voulez devenir membre, vous êtes les bienvenus. Il suffit de m'envoyer un mail précisant votre nom et prénom, et de me faire parvenir votre cotisation, 10€, par votre moyen de paiement préféré.

  • Par chèque à l’ordre de l'Association Mon p’tit loup 7 chemin de l'Ariège 31320 VIEILLE TOULOUSE
  • Par virement    Caisse du Crédit Mutuel de Tournefeuille
Banque Guichet N° Compte Clé
10278 02219 00020189901 58